Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sept vies et quelques unes (2)

31 Décembre 2010 , Rédigé par jean-louis bec Publié dans #Sept vies et quelques unes

 

je recueille l'amande

de ces douceurs légères

le noir s'est écarté

d'une lenteur sans plis

 

le corps porte en lui une peau où aller

un calme étendu qu'un flottement maintient

une caresse s'ouvre

une autre tend sa main

attachement certain où vivent les images

d'une ronde lumière

à brillance d'un oeil

 

dans un geste ébauché

la plastique sensible

d'un corps déployé

 

Albi, 12/2010.

Albi, 12/2010.

 

il mûrit comme le sable

poudre

innocente la nuit

 

il mûrit comme les ailes

s'ouvrent

portent la fin des gestes

 

il mûrit comme la griffe

laisse

se couvre de fragile

 

il mûrit comme l'oeil calme

luit

et abandonne aussi

 

le sommeil

le sommeil

magnifique soleil des poses lentes

étirées à grands traits

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article