Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles récents

Frissons

19 Octobre 2019 , Rédigé par jean-louis bec Publié dans #Frissons

Frissons
Lire la suite

La forêt sur le vif

29 Juin 2019 , Rédigé par jean-louis bec

Disponible sur Amazon.fr, à la librairie Sauramps comédie de Montpellier ainsi qu'à la librairie Tapuscrit (7 rue Raoux, 34000 Montpellier).

Vous pouvez aussi le commander en me contactant à l'adresse mail jlbec@orange.fr ou par les messageries de FaceBook (compte Jean-Louis Bec) ou d'Instagram (compte becjeanlouis).

La forêt sur le vif
La forêt sur le vif

"La forêt sur le vif" est un ouvrage constitué de trois séries photographiques avec textes issues de la démarche "Natures cachées". Le sujet traite principalement des arbres vivant côte à côte. "Des arbres qui avancent sans marcher, sans se déplacer, qui déplacent des montagnes en toute discrétion, qui sont là, d'une présence forte ancrée à la terre les uns avec les autres, les uns pour ou contre les autres, qui échangent, parlent, se protègent ou se nuisent. La forêt qui porte, anime, alimente aussi en nous la force et le désir de voir, de savoir, d'imaginer."

21x16 cm, 92 pages, 57 photos, 4 textes, 15 euros.

Lire la suite

Actualité

6 Janvier 2019 , Rédigé par jean-louis bec

"Photomontage", recueil de sept nouvelles mêlant angoisse et photographie est paru le 21 décembre... Suivre le lien ci-dessous pour accéder au site de IS Edition, avoir un aperçu de l'ouvrage, en découvrir un extrait et le commander. Merci et bonne lecture...

 

"Photomontage" est un recueil de sept nouvelles où se rencontrent Photographie et Fantastique. Une façon de pousser la Photographie hors de ses limites pour en révéler au mieux certains de ses aspects et de ses caractères.  Chaque nouvelle est une fiction susceptible de poser question à la nature de la Photographie sur un plan analytique et théorique. Le fantastique permet, à partir de scènes totalement fictives et donc éloignées, à priori, de toute réalité, de se rapprocher au mieux d'une pensée cherchant à cerner certains fondamentaux photographiques.

Les sept nouvelles traitent, bien sûr, de sujets différents, d'intrigues différentes. Toutefois elles sont bâties à partir de dénominateurs communs.

Ainsi toutes se réfèrent:

- Au portrait:  définition / fonction / impact / portrait physique et psychologique / portrait révélateur de l'être / réaliser un portrait, un autoportrait / être portraitisé / manipuler quelqu'un par le biais de son portrait / être manipulé par le biais d'un portrait /définition d'un moi virtuel faisant appel au portrait / fonction du portrait dans la mémoire/ le portrait, partie intégrante des êtres /

- Au lien entre Photographie objective et subjective: implication personnelle du photographe / fonction de l'inconscient et prise de vue / lecture personnelle de la photographie / entre objectivité et subjectivité /

- A la mémoire: son univers photographique / mémoire amplifiée méthodologiquement / mémoire recrée, en partie inventée / fuir la mémoire / accepter l'oubli /

- A la mort: disparaître / faire disparaître / assassiner /simple présence de la mort/ retour du mort / saisir la mort en action par la Photographie / fantômes /

- A la séparation explicite de l'âme et du corps: lien entre l'âme et la Photographie / lien entre le corps et la Photographie /

- A l'"apparition" : dimension fantastique / fantômes et autres "être brumeux" / portrait photographique / être virtuel et surnaturel /

- A la manipulation:  photo manipulatrice / photo manipulée / appareil photo manipulateur / manipulation par le biais des prises de vues / manipulation par le biais des lectures d'images / traitement d'images et magie noire apparaissent comme des outils finalement liés /

 

Les nouvelles partagent également en commun des éléments narratifs qui permettent de considérer l'ensemble du recueil comme un montage sur la photo, un "photomontage". Par exemple la présence de "grands yeux ouverts" sont présents dans les nouvelles 1, 4 et 5. "Des êtres brumeux" sont présents dans les nouvelles 2, 4 et 7. Cet effet de répétition entre nouvelles indépendantes permet de resserrer les liens entre elles et de maintenir le lecteur dans un climat de continuité.               

Lire la suite

Ligne directe (1)

5 Janvier 2019 , Rédigé par jean-louis bec Publié dans #Ligne directe

La série Ligne directe appartient au sixième groupe de séries. Ce dernier s'est construit autour du contact qu'établit le citadin avec la Nature. Nous ne sommes plus ici dans la recherche d'une fusion telle qu'elle est présentée dans le cinquième groupe, mais dans une idée de redécouverte, avec l'objectif de rechercher des sensations premières et de se replonger dans un bain de Nature synonyme d'essentiel. La recherche du contact permet, en profondeur, un retour sur soi qui s'avère parfois nécessaire. Réflexions et récits personnels se trouvent ainsi revisités à travers le filtre de la sérénité ou non, de la joie ou de la mélancolie, que porte en lui le contact avec la Nature.

Autres séries appartenant à ce groupe présentes sur ce blog: Un jour, la nuit, L'étendue de tout son long,  Horizons embarqués.

Contrairement aux autres séries présentes sur ce blog, la série "Ligne directe" ne possède pas de texte d'introduction. L'écrit représente ici une suite au récit proposé par les images... Le texte se situe donc dans le dernier article.

 

Lire la suite

Ligne directe (2)

5 Janvier 2019 , Rédigé par jean-louis bec Publié dans #Ligne directe

Maguelonne (Hérault), 10/2016.

Maguelonne (Hérault), 10/2016.

Ligne directe (2)
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>